«

»

Jan 26

Mon Pays – My Country by Gilles Vigneault

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon jardin ce n’est pas un jardin, c’est la plaine
Mon chemin ce n’est pas un chemin, c’est la neige
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

Dans la blanche cérémonie où la neige au vent se marie
Dans ce pays de poudrerie mon père a fait bâtir maison
Et je m’en vais être fidèle à sa manière à son modèle
La chambre d’amis sera telle qu’on viendra des autres saisons
pour se bâtir à côté d’elle

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon refrain ce n’est pas un refrain, c’est rafale
Ma maison ce n’est pas ma maison, c’est froidure
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

De ce grand pays solitaire je crie avant que de me taire
A tous les hommes de la terre ma maison c’est votre maison
Entre mes quatre murs de glace je mets mon temps et mon espace
À préparer le feu, la place pour les humains de l’horizon
Et les humains sont de ma race

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon jardin ce n’est pas un jardin, c’est la plaine
Mon chemin ce n’est pas un chemin, c’est la neige
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’envers
D’un pays qui n’était ni pays ni patrie
Ma chanson ce n’est pas une chanson, c’est ma vie
C’est pour toi que je veux posséder mes hiversMy country isn’t a country, it’s winter
my garden isn’t a garden, it’s the plain
my road isn’t a road, it’s the snow
My country isn’t a country, it’s winter

In the white ceremony where the snow is married to the wind
in this land of blizzards my father had a house built
and I’m going to be trueto his ways,
to his example my guest room will be the one
that you go back to, season after season to build beside it

My country isn’t a country, it’s winter
My refrain isn’t a refrain, it’s a gust of wind
My house isn’t my house, it’s the winter cold
My country isn’t a country, it’s winter

About my solitary country I cry out before I am silenced
to everyone on earth my house is your house
inside my four walls of ice I put my time and my space
to prepare the fire, the place for the people of the horizon
and the people are of my race

My country isn’t a country, it’s winter
my garden isn’t a garden, it’s the plain
my road isn’t a road, it’s the snow
My country isn’t a country, it’s winter

My country isn’t a country, it’s the contrary
of a country that was neither land nor nation
My song isn’t a song, it’s my life
It’s for you that I want to possess my winters

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *